Repère pour la longueur et difficulté des dictées : exemple du brevet - Circonscription de Neufchâtel en Bray

Repère pour la longueur et difficulté des dictées : exemple du brevet

La dictée est un exercice utilisé pour évaluer les élèves en orthographe à la fin de la scolarité obligatoire, au brevet. Afin d’aider la réflexion sur la progressivité des attentes à établir au cours de la scolarité des élèves, voici un exemple de texte utilisé pour cette épreuve en 2015 :

"Il n’y avait rien d’autre sur la terre, rien, ni personne. Ils étaient nés du désert, aucun autre chemin ne pouvait les conduire. Ils ne disaient rien. Ils ne voulaient rien. Le vent passait sur eux, à travers eux, comme s’il n’y avait personne sur les dunes. Ils marchaient depuis la première aube, sans s’arrêter, la fatigue et la soif les enveloppaient comme une gangue. La sécheresse avait durci leurs lèvres et leur langue. La faim les rongeait. Ils n’auraient pas pu parler. Ils étaient devenus, depuis si longtemps, muets comme le désert, pleins de lumière quand le soleil brûle au centre du ciel vide." Désert, Jean Marie Gustave Le Clézio, 1980.

En cycle 3, la dictée est une activité d’apprentissage plus que d’évaluation. On sera attentif à ne pas donner un texte trop long ou compliqué.

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Police pour dyslexie ?
Interlignage double ?